La Porte des Rois Démons

I - La Compteuse d'Âmes

La Compteuse d'Âmes - couverture - Mariann Helens - La Porte des Rois Démons - Tome 1

Mais quel intérêt a l'immortalité ? La vie humaine n'a de valeur que parce qu'elle s'achèvera un jour...

Les Sans-Âmes. Les Creux. C'est ainsi qu'on les nomme, dans le royaume d'Eltremir. Ces humains aux yeux blancs qui attaquent les autres, les vidant de leur âme à leur tour. Ils sont le fléau des comtés orientaux du royaume, et leur mal se répand. D'aucuns disent qu'ils ont à voir avec les Démons de l'Entremonde, enfermés derrière la Porte depuis des millénaires.

 

Sans parler du mythe de la Compteuse d'Âmes, la terrible et hideuse sorcière qui commanderait aux démons et serait la mère des Creux. Cette vieille légende refait surface dans une taverne d'un village paysan et arrive aux oreilles de Mesha, la sinistre et mystérieuse vagabonde armée comme une guerrière.

 

Même elle, malgré sa prudence, pourrait se laisser surprendre. Dans sa fuite effrénée pour échapper aux Creux comme aux fanatiques qui la traitent d'hérétique, certaines légendes pourraient la rattraper bien vite...

success-fr.png

Vous voulez savoir ce qu'en disent les blogueur.se.s, influenceur.se.s et chroniqueur.se.s ? C'est par là !

Voir ce qu'en disent les lecteurs

 
 
 

Extraits

 
58A0DC0F-358E-4DDF-8137-09E532039C86-694
ezgif.com-optimize(1).gif
E5B617AF-D77E-42A2-B4A4-7A56393DC829-839

Une ville fantôme...

Mais ce qui rendait l’endroit glaçant, c’était le silence. Pesant, menaçant, il avait quelque chose d’une veillée funèbre. Brisé par quelques croassements de corbeaux stridents, par quelques suçons de pas dans la boue, par des froissements d’étoffes, il planait dans l’air sans avoir de substance. Ce n’était pas le silence d’un endroit désert, mais celui d’un endroit encore occupé par quelque chose qui n’avait plus rien d’humain.

La lassitude du temps

Elle était épuisée. Pas seulement par cette nuit ou par ce village, mais aussi par tous les autres. Par toutes ces années qui s’égrainaient sans cesse, qui pesaient sur son âme comme une chape de plomb sur ses épaules, qui ne paraissaient pas vouloir se tarir. Par tous ces morts qu’elle avait contemplés. Par la solitude dans laquelle elle se démenait pour survivre, tout en emportant dans son sillage sanglant des vies par dizaines. Elle était lasse et écœurée.

Grise nuit

La porte grinçante et branlante claqua derrière elle. La nuit était déjà sombre et le ciel ruisselait en une pluie indolente mais opiniâtre et glacée qui ne paraissait pas vouloir se tarir. Les habitants étaient tous claquemurés chez eux et elle demeurait, seule, sous l’encorbellement étrangement de guingois qui la protégeait un peu de l’ondée.

Atmosphère

La pluie et le froid de l'automne noient les campagnes sous la grisaille. La morosité et l'angoisse grandissent doucement, dans les esprits et dans les nuages. Bientôt, l'hiver sera là... en attendant, les portes sont fermées, les regards sont méfiants et il ne fait pas bon dormir à la belle étoile... d'ailleurs, quelle étoile ?

 
Personnages

Principaux :

Mesha : vagabonde solitaire, armée jusqu'aux dents, qui vit de petits boulots de mercenaire et chasseuse de primes.

Ascelin : ancien marchand d'étoffes qui, ayant tout perdu, espère récupérer certains de ses biens pour se remettre à flot. Étonnamment doué pour tuer un homme au couteau, pour un simple marchand, cependant...

Alliés :

Galore : mystérieux mage, haut dignitaire de la Guilde des Mages que Mesha exècre tant, et pourtant, vieil ami de cette dernière. Il mène de sordides expériences sur les Sans-Âmes, dont elle lui fournit des corps.

Birkem-une-main : chef d'une troupe de mercenaires, en charge de l'escorte des caravanes dans la Forêt d'Elbe. Rusé et expérimenté, son commandement est toujours judicieux...

Ennemis :

L'Ordre des Manteaux Pourpres : ordre de chevaliers d'élite servant la Sainte Inquisition, ils sont le bras armé du courant le plus radical de la religion Patriercane. Et ils voient les hérétiques d'un mauvais oeil... 

La Maréchaussée : troupes royales, oeuvrant à travers tout le royaume d'Eltremir

Contexte

Voilà près d'un siècle et demi que sont apparus les premiers Creux, loin à l'Est. Humains vidés de leur âme, ils deviennent de terrifiantes créatures qui attaquent les autres et leur aspire leur âme à leur tour. Aveugles, ils ne voient que la peur et le sang frais. Ils se répandent désormais comme une peste, lentement mais irrémédiablement, et leurs apparitions sont de plus en plus nombreuses, de plus en plus loin vers l'ouest. À leur approche, c'est la terreur et l'effroi qui rongent les coeurs des braves gens. Au point de se méfier de tout et de tout le monde.

 

Depuis plusieurs siècles, la religion Patriercane est devenue la religion principale du royaume. Structurée et possédant de nombreuses entités militaires pour la défendre, elle ne souffre aucun hérétique, aucune croyance divergente, et suscite fanatismes et passions. Ses sbires s'évertuent à faire disparaître à jamais toutes trace des croyances antérieures... même de celles des Anciens Dieux. Et qu'importe si, au fond, ce sont les histoires des Anciens Dieux qui relatent comment, trois millénaires plus tôt, la Porte de l'Entremonde a pu être scellée, empêchant ainsi les démons de dominer le monde des humains.  

— Zoé la Lectrice Rochelaise

"Un livre très agréable à lire, une histoire plutôt surprenante mais très prometteuse. Le mythe a pris réalité dans ce roman (...). Je l'ai lu sans me rendre compte que je tournais les pages. (...) je lui donne 19/20"

Ce qu'en disent les lecteurs

Retrouvez la chronique complète ici

 
Sombre
Inquiétant
Sanglant